The Femen, Power’s Prostitutes par Joe Le Corbeau

timthumb

Les productions Georges Soros présentent Les Femen, prostituées du pouvoir, détournant le filmL’Exorciste.

Les Femen sont une bande de prostituées originaire d’Ukraine, mises en scène et en lumière par la presse à bétail, comme en atteste les nombreuses caméras et appareils photos toujours présents pour couvrir leurs actions et en faire des icônes pour une jeunesse abrutie par la téléréalité, en perte de repères identitaires et spirituels.

Des femmes primitives et agressives s’attaquant systématiquement aux résidus de spiritualité qui animent encore une minorité d’Européens, en vociférant des insanités telles des gargouilles hystériques possédées bénéficiant de la complaisance suspecte des institutions qui les gracient à chaque occasion, en dépit des nombreuses infractions constatées (exhibitionnisme, manifestation non autorisée, etc.).

Leur rôle est de provoquer l’agacement de leur victime par de viles provocations vulgaires, afin que les médias puissent instrumentaliser les réactions en faisant passer la victime pour le bourreau etvice versa.
Elles prétendent lutter contre les « tyrans », c’est-à-dire contre tous les dirigeants que le pouvoir impérial judéomaçonnique a défini comme pas assez obéissants, contre la marchandisation du corps de la femme (porno, etc.), mais utilisent leur corps nu en public comme un panneau publicitaire faisant la promotion de tout ce qui a trait au libertaire en cherchant a s’émanciper de toute morale, faisant très clairement le jeu du libéralisme consumériste.

Il n’est donc pas bien compliqué de deviner qui financent les locaux, les déplacements, les chambres d’hôtel, et donc les guignoleries de ces femmes-objets. Ces prostituées du mal sont un bon moyen de déstabilisation, de diversion et de divertissement pendant que nos élites oligarchiques apatrides continuent d’anéantir tout ce qui reste de la structure historique, traditionnelle et économicosociale des nations européennes.

 

« À mesure que diminue la liberté économique et politique, la liberté sexuelle a tendance à s’accroître en compensation. »
Le Meilleur des mondes, Aldous Huxley

http://joelecorbeau.com/2013/05/19/the-femen-powers-prostitutes/

Une réflexion sur “The Femen, Power’s Prostitutes par Joe Le Corbeau

  1. Ping : Interview: Atzmon on Dieudonné, Alain Soral and Zionism | Uprootedpalestinians's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s